TOUT NOUS DÉPASSE !

 

 

Classe silencieuse. Avec les Pivoines de Béa Tristan, Alexis fabrique une cocotte. Mason fixe avec une intensité féline la neige molle qui tombe. Là-dehors la corneille marche sur son ombre. Chacun se regarde en écarquillant un peu les yeux. Le monde tombe dans nos yeux. Le monde est là, le monde est vaste, Agnès : tout nous dépasse !

Puis on s'adresse à la fenêtre : Salut fenêtre ! Délivre-nous de nous-mêmes, ouvre nous grand sur ton rêve de neige et de corneille...

 

3 mars 2016