HAÏKUS DE MARS

 

 

Ce jeudi de mars

tous à la fenêtre

pour regarder la bagarre !

 

Ah quel plaisir

se rouler dans l'herbe jaune

et la lumière du printemps !

 

Vent dans les drapeaux

et ce claquement frais

nous réveille.

 

Tous à l'ombre

mais tendus vers le soleil

arbrisseaux de mars.

 

Écrire avec eux :

les cincles, les fleurs, le vent doux

et ces enfants de douze ans.

 

Ne pouvant quitter la classe

Théo lance à la fenêtre

son stylo !

 

Ce matin de mars

les branches s'abattent

tempête des tronçonneuses.

 

Poussière, fumée, sciure

dans l'air frais de mars

les travaux du temps.

 

Vertige au sommet de l'arbre

vertige à l'étage du collège

vertige de l'oiseau.

 

Ah quel plaisir

le soleil sur le carnet

à la lisière de ce jour.

 

Mais où s'en vont donc les 3B ?

à la piscine, monsieur

vers l'abri – mais quel abri ?

 

Accoudé à la fenêtre

saluer d'un geste

le soleil passant la crête.

 

Plus de détails

ouais ouais

change pas trop la diagonale !

 

12 mars 2015, 13 mars 2017