Index de l'article

 

 

 

VEILLES DE DÉPART

 

 

Journée de chaleur blanche — puis enfin la clameur de la pluie. Paysage irréel : les courbes de la montagne en face à peine esquissées dans le ciel blanc encadré par les silhouettes vert sombre du tilleul, des châtaigniers et du merisier.

La pluie redouble.

*

 

La pluie. Toujours la pluie, la nuit. Les bagages sont entassés dans le séjour, les préparatifs de l'escapade s'achèvent. Demain soir on repartira en Vanoise malgré le temps instable. On retrouvera Aussois. On espère ressentir par là-haut une liberté nouvelle, saluer les marmottes, les chamois, les bouquetins, enchanter le bambin,  ravir les sens, gravir les cimes, respirer, savourer, écouter le crépitement de la pluie sur la toile de tente dans la nuit, retrouver la montagne baignée de soleil au matin… Qui sait ?

 

15 et 19 juin 2009