Index de l'article

 

 

 

LE RÊVE, LA GROTTE

 

 

Dans le rêve un enfant qui était peut-être Léo (qui portait en tout cas ses sandales blanches), s'enfuyait un sentier caillouteux, poursuivi au ralenti par le propriétaire du vélo.

Dans le rêve je suivais cet enfant qui était un Indien au fond de la forêt. Nous entrouvrions une sorte de herse végétale et marchions un moment dans une confusion de mousses géantes. Puis nous arrivions à une grotte qui était fermée par des volets. Nous entrions. À l'intérieur, comme dans la cale d'un bateau, des Indiens se reposaient. Je m'endormais là.

Dans le rêve il était question de Maripasoula et d'une petite ville avec un ruisseau, une église, des maisons à colombages, un moulin…

Le rêve aussi est une grotte obscure où bougent les images. Il délivre des messages incompréhensibles, des messages adressés à personne par personne. Il est aussi parfois un refuge. Dans ce rêve de grotte amazonienne je me sentais paisible, protégé et heureux. (On n’en finit décidément pas avec ces idées de paradis…)

 

11 juillet 2013