Index de l'article

 

 

CIEL ET FRONT BARRÉ

 

Ciel et front barré par la migraine survenue dans la nuit comme un orage interne. Le cerisier perd encore en blancheur, se ternit de mauve, cependant que les nuages occupent tout l’espace. Quelque part dans la vallée mes parents sont enfermés dans une chambre blanche et observent un chantier. Peu émerge de cette confusion. Le souvenir d’un rêve dans lequel on se réjouissait du retour d’Éliton (désormais remplacé par son double fictif), qu’on avait retrouvé inchangé, affable, attentionné, et avec qui on avait pu faire encore un bout de chemin.

 

9 mai 2013