LE VERTIGE

 


J’ai le vertige. Un vrai vertige, dont je me joue en funambulant sur le fil très fin d’une fenêtre. Je sens très bien le vertige qui me soulève le ventre, et je vois – double mouvement de caméra avec zoom avant et travelling arrière – la rue tout en bas qui vacille. Je glisse, me raccroche à la balustrade et appelle à l’aide ma mère, qui accourt, me tend la main et me sort de ce traquenard.

Je me demande quel âge avait le personnage de ce rêve, et quel âge le rêveur.

18 février 2017

 

25/02/2017 - La route ordinaire