Index de l'article

 

 

 

 Le givre encore

 

Vigiedécembre201804

 

Le givre souligne en blanc la courbe des rameaux noirs, et le ciel pâlot a ces lueurs d’hiver qui signent le retour du froid et nous relient aussi à d’autres froids passés ; c’est sans doute pour cela seulement que je lui trouve, à ce ciel, quelque chose de breton. Aujourd’hui les marins de la route vont avoir mal aux doigts. Le long du Gelon les cincles voleront de plus belle d’une pierre à l’autre. On se serrera comme on peut dans les maisons mal chauffées. On rallumera le feu en attendant le redoux.  

 

 

Adagietto 5e symphonie de Mahler