Index de l'article

 

 

 

UN RÊVE LUCIDE

 

Routejanvier201604

 

 

Pour C.

 

Sur la route hallucinée slaloment

les voitures les visions et crament

les feux bavent les couleurs s'abattent

les merles fous les arbres noirs tu ne sais 

plus où tu vas plus où tu es. 

 

La route de janvier est un tunnel

de pluie mêlée de neige qui t’emmène

vers ces lueurs de bout du monde

qui tremblent dans le bleu de la nuit

au plus loin de toi-même. 

 

Soudain tu plonges et tout se brouille

un peu plus, les arbres les poteaux

la ligne blanche la neige sur le capot

les mots que tu prononces et le froid te font croire

à un rêve lucide, sans doute, à un rêve.  

 

Une plaque de neige glisse sur le pare-brise

et tu t'enfouis dans ton igloo

cerné par la tempête :

la route de janvier est un rêve lucide

dont tu voudrais ne plus jamais te réveiller. 

 

4 janvier 2016